Nouveautés Hi-Fi, Tests hi-fi

Ecoute des Wilson Audio SabrinaX

Il y a quelques semaines maintenant Wilson Audio a renouvelé la première enceinte colonne de son catalogue, la Sabrina, 5 ans après son lancement l’Américain a souhaité faire grandir sa « petite » colonne pour devenir SabrinaX.

 

SabrinaX : simple lifting ou véritable évolution ?

Il existe plusieurs évolutions significatives entre la première génération de Sabrina et sa descendante. Nous allons aborder l’ensemble de ces modifications avant de passer à quelques écoutes.

 

 

Le X-Material

La première de ces évolutions et sans doute la plus significative réside dans son nom : « X ». La SabrinaX utilise en effet le composé breveté de la marque, le « X-Material ». L’intégralité du châssis de l’enceinte est ainsi réalisé dans ce matériau, afin de le rendre le plus inerte possible et ainsi ne subir aucune coloration de caisse. L’autre conséquence dans l’utilisation du X-Material est un gain de poids de 8 kg par enceinte. Chacune pèse donc désormais 50,8 kg !

 

 

Un tweeter emprunté à la Chronosonic XVX

Le registre des aigus est désormais assuré par un tweeter de haut vol : le “Convergence Synergie MK5”, haut-parleur en soie tressé de 2,54 cm. Le haut du spectre est donc directement emprunté à la Chronosonic XVX, incarnant l’enceinte high-end ultime selon Daryl Wilson.

 

 

 

Sasha DAW et Sabrina X : le même haut-parleur de grave

Le haut-parleur de grave de la Sabrina X a été quant à lui été directement inspiré des deux subwoofers de 20 cm, animant si bien la Sasha DAW. Outre le diamètre, ils en partagent le matériau utilisé à savoir la pulpe de papier.

 

 

Des condensateurs AudioCapX

Côté filtrage, la colonne cadette de la famille Wilson Audio hérite aussi des technologies de ses grandes sœurs. Elle embarque en effet les condensateurs AudioCapX, développés pour la Chronosonic XVX et adaptés aux besoins spécifiques de la SabrinaX.

 

 

Event, pointes et contre-pointes, borniers … de nouveaux détails (qui n’en sont pas !)

On notera également un nouvel évent, un nouveau système de pointes et contre-pointes, ainsi qu’un nouveau bornier, tous inspirés de ce qui existe sur les réalisations les plus haut de gamme de l’Américain.

 

 

 

 

Ecoute des Wilson Audio SabrinaX : quelles différences ?

 

 

Le système en écoute

 

 

Le nombre de morceaux écouté est bien trop conséquent pour tous les lister ici. Nous vous donnons néanmoins un aperçu de son éclectisme : nous sommes passés de la tendresse de Katie Melua sur son album « N°8 » au rock assagi des Red Hot Chilli Peppers sur l’album « The Gateway », poussant jusqu’à Deep Purple et leur album « Now What ?! ».

Nous avons également été chercher la justesse des notes avec le pianiste  Lang Lang et son interprétation des « Variations de Goldberg » ou le détachement des plans sur une composition orchestrale de Handel avec « Hale: Keyboard Suite in D Minor, HWV 437: III ».

 

Le constat est selon nous sans appel ! Les SabrinaX offrent une tenue, une rapidité et une descente dans la grave bien au-delà des capacités des Sabrina. Mais ces différences ne se limitent au registre des graves ; les transitoires sont également gérées avec bien plus de finesse, avec un silence entre les notes plus marqué, nous offrant ainsi une dynamique accrue. La scène sonore est également plus ouverte, plus large : l’écoute de Hey Now de London Grammar en a été une très belle démonstration.

Alors, à notre première question, nous répondons que les SabrinaX sont assurément une véritable évolution, et non un simple lifting de la première génération. Avec un encombrement toujours aussi bien maîtrisé, cette nouvelle mouture va bel et bien au-delà de ce que savait pourtant déjà si bien faire la Sabrina. Son aisance notamment dans le bas du spectre a été pour nous très frappante.

Les SabrinaX sont disponibles à l’écoute dans nos showrooms, n’hésitez pas à prendre rendez vous pour venir les découvrir et vous faire votre propre opinion !

 

Wilson Audio SabrinaX