Ecoute comparative entre le McIntosh MA352 et le MA8900

 

Pour commencer, regardons la fiche technique des deux appareils.

 

D’un côté, le McIntosh MA8900, amplificateur intégré entièrement transistor qui délivre 2 x 200W sous 2, 4 ou 8 ohms grâce à ses transformateurs de sortie qui font la réputation de la marque aux yeux bleus. Il comprend pas moins de 16 entrées audio, analogiques et numériques confondus. Le MA8900, ayant reçu un Diapason d’or 2017, est un modèle de polyvalence bien connu des amoureux de la marque.

 

De l’autre côté, le MA352 dernier né des amplificateurs hybrides de la marque. Par hybride, il faut comprendre préamplification à tubes et puissance à transistor, avec 2x200W sous 8 ohms et 2x320W sous 4 ohms. Malheureusement sur le petit dernier, il n’y a pas de transformateur de sortie, mais nous aurons l’occasion d’en reparler. Côté connectiques, l’hybride est pourvu de 6 entrées audio uniquement analogiques, ce modèle n’ayant pas de DAC.



McIntosh MA8900 et MA352 : des technologies communes

 

Parlons maintenant de ce que ces deux appareils ont en commun. La façade des deux appareils donne accès à un égaliseur 5 bandes permettant d’intervenir sur différentes fréquences pour pouvoir profiter de votre musique en toute circonstance. On notera également la présence des technologies Power Guard et Sentry Monitor

Egaliseur McIntosh MA8900

Le système Power Guard assure un contrôle du signal en entrée et en sortie de l’appareil. Il intervient en cas d’écrêtage du signal en baissant le niveau d’entrée pour protéger votre système, enceintes et amplificateur. La technologie Sentry Monitor surveille quant à elle les éventuels court-circuits liés aux enceintes et les variations anormales d’impédance.



Ecoute des deux amplificateurs intégrés 

Pour comparer ces deux intégrés j’ai fait appel à la source numérique Melco N1Z, associée au DAC D150 McIntosh pour le MA352, et aux enceintes Wilson Audio Sabrina.

Mcintosh MA8900 écoute



Ecoute du McIntosh MA8900

 

Le premier à « passer sur le grill » est le MA8900. Ma première préoccupation, pour n’avantager ni l’un ni l’autre, était de vérifier l’écart entre le DAC D150 et le DAC intégré dans le MA8900. Après différents tests, je constate qu’il existe un faible écart entre les deux, j’utiliserais donc le DAC du MA8900. 

 

L’écoute commencera par l’artiste « FINK » album « Sort of revolution » morceau « Nothing Is Ever Finished ». 

Dès les premières notes, le détachement des cordes est saisissant, la reproduction est très naturelle. La voix est juste à sa place et on notera une très grande aisance à descendre dans le bas du spectre. En jouant avec le volume et se retrouvant rapidement à des niveaux « réalistes », aucune agressivité n’apparait, on est totalement enveloppé par le son et rapidement, même en se concentrant, le système disparait : on profite simplement de la musique.

 

La seconde artiste est Patricia Petibon,  sur l’album « La belle excentrique » avec le morceau « Officier de la garde blanche ». Les écarts dynamiques sur la voix sont parfaitement respectés, le piano accompagne la voix sans jamais l’occulter, malgré sa présence très physique dans la pièce. Les envolées lyriques sont maitrisées même si à un certain volume, l’aigu peut légèrement crisper. On peut « voir » la scène devant nous ! L’amplificateur est totalement à son aise, il ne force pas.

 

La dernière écoute se fait sur ZZ TOP avec l’album « Tres Hombres » sur le mythique morceau « La Grange ». On se retrouve assez vite emporté par la musique, même si la guitare peut devenir un peu dure. Je trouve que l’écoute manque quelque peu de caractère dans le médium, sans savoir si cela est dû à l’enregistrement ou au système. La descente dans le grave est, quant à elle, un vrai régal.

 



Ecoute du McIntosh MA352

Il est maintenant temps de voir ce que le « petit » hybride de 30 kg tout de même, a dans le ventre. 

McIntosh MA352 test

 

Retour sur l’album « Sort of revolution », avec un premier constat immédiat : la tonalité n’est pas la même, l’étagement des plans non plus. Les cordes sont plus en retrait en comparaison du MA8900, mais la voix, quant à elle, se fait plus suave. Je ne m’attendais pas à une telle différence de grain. L’absence de transformateur de sortie se fait sentir dans le bas du spectre, avec moins de modulation. L’écoute a un côté plus hypnotique dans le médium, mais aussi moins précise, surtout dans le bas du spectre. Ce n’est définitivement pas pour rien que la technologie phare des amplificateurs McIntosh soit les transformateurs de sortie !

 

J’enchaine rapidement sur le second morceau et retrouve Patricia Petibon. Le premier constat est le côté moins précis qui pardonne cette fois bien moins que sur Fink. Les envolées lyriques sont encore moins crispées et offrent une douceur plus confortable qu’avec le MA8900. Le piano reste à sa place, ne déborde pas. L’écoute est agréable mais, à mon oreille, moins juste.

McIntosh MA352 avis

 

Le moment est venu de retrouver les ZZ TOP et dès l’apparition de la voix, quel pied !  Le caractère du MA352 s’exprime et la guitare qui pouvait être un peu acide avec le MA8900, me fais taper du pied. La dynamique de l’ensemble est très bonne et même s’il descend moins dans le bas du spectre sur les « kick », je trouve l’écoute d’un tel confort que cela en devient secondaire. 



Conclusion

 

L’heure du bilan a sonné et je dois vous avouer que je suis bien embêté car dans le cas présent il n’y a pas de grand vainqueur à ce match.

Nous avons un amplificateur avec beaucoup de caractère qui me ferait penser aux anciennes productions de chez McIntosh avec le MA352, qui n’a vraiment pas la même patte que son petit frère le MA252 d’ailleurs. Avec le McIntosh MA8900, nous avons un amplificateur d’une très grande polyvalence grâce à son nombre d’entrées et son DAC intégré, avec une justesse des timbres et une tenue en puissance redoutable

Si je devais faire un choix je finirais par pencher vers un MA8900, car plus à l’aise sur les écoutes à bas niveau et plus juste que le MA352. Mais pour quelqu’un à la recherche d’une écoute plus « débridée » le MA352 est un concurrent sérieux, qu’il faudra impérativement écouter !

 

Et vous quel est votre choix ?

 

Les deux intégrés sont disponibles à l’écoute dans nos magasin Club Hifi Bordeaux et Club Hifi Vendée, alors n’attendez plus et venez faire votre propre avis !